vendredi 13 janvier 2017

Toulouse

Oui, juste un petit coucou de Toulouse où je me trouve depuis presque une semaine et encore pour une dizaine de jours. Je suis venue m'y "ressourcer" en ce début 2017 et surtout profiter de ma famille et de mes amis. Pour le moment le temps est mi-figue, mi-raisin et n'incite pas beaucoup à la promenade. Mais les échanges autour d'une bonne table sont nombreux. Heureusement que j'avais été raisonnable durant les fêtes!!

Je suis donc en pause pour mon blog et vous ne m'en voudrez pas si je ne vous visite pas aussi régulièrement qu'à l'accoutumé. Mais je serai très vite de retour. Dans l'immédiat, vive les vacances!

 
                                                                                                                                    Photo Internet

    Adishatz ! 

samedi 7 janvier 2017

2017 sera gourmand! "24 Heures Photo 54"



Hier nous fêtions l'Epiphanie, mais seulement dans les pays de tradition catholique. Pas partout de la même façon d'ailleurs. Si dans le nord de la France, en Belgique ou en Suisse, on  tire les Rois et on mange de la galette, en Provence et en Occitanie, tout comme en Espagne, on se régale du gâteau des Rois , deux pâtisseries complètement différentes.
En Espagne l'Epiphanie est aussi importante que Noël car ce sont les Rois Mages qui viennent le 6 janvier apporter les cadeaux aux enfants sages. Ce qui est somme toute assez logique et respecte la tradition chrétienne des Mages apportant leurs présents à l'Enfant Jésus.
En Italie les enfants reçoivent aussi jouets et friandises le jour de l'Epiphanie, mais par l'intermédiaire de la Befana, une sorcière qui distribue " des bonbons aux enfants sages et du charbon aux autres". Une sorte de Saint-Nicolas...

                                                                                                                                                                                                                 Photos internet

En Grèce, pays de religion orthodoxe, le 6 janvier est également une date très importante et même un jour férié. On y fête la Théophanie, c'est à dire la reconnaissance du caractère divin du Christ et son baptême par Saint Jean-Baptiste dans le Jourdain. En commémoration de ce baptême, les eaux sont bénies ce jour là partout en Grèce. Dans les villes ou les villages situés en bord de mer ou près d'un fleuve, le pope jette une croix au fond de l'eau et les jeunes gens plongent pour la ramener à la surface. Mais il peut aussi plonger la croix dans une citerne, un abreuvoir ou tout autre bassin.


                                                                                                                                                                                                                Photos internet


Comme aucune tradition gourmande n'est attachée à ce jour,  j'ai fait mon propre petit gâteau. Des amis ayant joué les rois mages en nous ayant offert des oeufs fermier et des citrons non traités, j'ai confectionné un petit moelleux au citron pour fêter l'Epiphanie. 






Ce sera ma participation à "24 Heures Photo". Pour voir les autres photos de la semaine, c'est ici.




samedi 31 décembre 2016

D'un réveillon à l'autre


Une semaine s'est écoulée, nous avons fêté Noël et mangé la bûche aux marrons! Et ce soir à minuit, ce sera le saut en 2017!!! Pour que la maison et ses habitants connaissent chance, abondance et fertilité, impossible en Grèce de commencer une nouvelle année sans la coutume de la grenade. C'est tout cela que j'ai essayé de symboliser dans cette photo. 
Ce sera ma participation aux  24 Heures de Patricia, la dernière de 2016.




En Grèce, si l'on veut respecter la coutume, le chef de famille sort sur le pas de la porte le 1er Janvier, au moment des 12 coups de minuit, et jette sur le sol de la maison une grenade, afin qu'elle éclate en morceaux. Il chante: "Nombreuses années! Heureux l'an nouveau !", avant d'entrer du pied droit dans la maison. La personne la plus chanceuse de la maison peut aussi être désignée pour entrer la première du pied droit.

Je ne jetterai pas  par terre ce soir la grenade  de la photo, décorée pour nous par notre amie Marie-Anne. Nous y tenons beaucoup trop et ce serait vraiment dommage. Nous préférons la garder comme porte-bonheur! Je ne crois pas non plus que nous fracasserons une vraie grenade sur le sol. La peinture de nos murs protesterait!
Mais à minuit nous ouvrirons une grenade et nous espérons que ses grains seront bien rouges et très nombreux. Et pour mettre toutes les chances de notre côté afin de connaître "l'abondance" en 2017, nous mangerons aussi des lentilles au repas de midi du Jour de l'An! Deux précautions valent mieux qu'une en ces temps difficiles...




samedi 24 décembre 2016

Bateau de Noël


En Grèce, deux symboles coexistent pacifiquement au moment de Noël, l'arbre et le bateau. Dans beaucoup de maisons et sur la voie publique,  on trouve de très nombreux sapins décorés. Certains disent que cette tradition n'arriva en Grèce qu'au milieu du XIXe siècle, à l'époque du roi Othon Ier qui la ramena de Bavière. Mais d'autres font remarquer que branchages et buissons verdoyants étaient déjà installés en fin d'année dans les foyers chrétiens à l'époque byzantine et que l'arbre de Noël n'est donc pas une tradition "importée".

Un second symbole de la période de Noël est le bateau. Il ne faut pas oublier que la Grèce est un pays essentiellement maritime et que sa marine marchande est l'une des plus importantes au monde et la première en Europe. Quand les enfants allaient de maison en maison chanter leurs calendes au moment de Noël, ils se servaient souvent comme lanterne, notamment dans les îles, de petits bateaux illuminés. Depuis une vingtaine d'années, le bateau est remis à l'honneur à côté de l'arbre au moment de Noël. Ce "retour en grâce" est officiellement signifié par la présence à Thessalonique et à Athènes d'un bateau et d'un arbre de Noël illuminés côte à côte.

Voici pour 24 Heures Photo, un cliché pris cette semaine sur la place Syntagma, à Athènes. En toile de fond, le parlement grec. Et devant... le bateau de Noël!





Pour voir les autres participants, il vous faut faire un petit clic sur le blog de notre amie Patricia!

Pour vous montrer que bateau et arbre de Noël cohabitent en toute amitié, je me permets de publier une seconde photo. Ce n'est pas tous les jours Noël après tout!!!








samedi 17 décembre 2016

24 Heures Photo 51

Comme la semaine passé, un arbre de Noël un peu original. Je l'ai photographié dimanche dernier à Porto Rafti. Il sert d'enseigne à un magasin de primeurs! Une façon sympathique d'accueillir la clientèle! Il faisait une journée superbe et nous avons déjeuné en terrasse, au bord de l'eau.
Ce qui ne risquerait pas de nous arriver aujourd'hui où nous n'avons que 7° à Athènes et un petit vent bien frisquet... Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas forcément...





Pour voir les autres participants, rendez-vous sur le blog de Patricia en cliquant ici!




Difficile de prendre une photo sympa de l'arbre en entier car partout autour des poteaux, des fils électriques, des maisons, des conteners... 




Demain nous allumerons la 4ème et dernière bougie de l'Avent! Noël est tout proche!!





samedi 10 décembre 2016

Noël exotique - 24 Heures Photo 50


En parlant de Noël exotique, j'exagère un peu. La Grèce n'a pas un climat tropical! Mais les sapins ne sont pas non plus légion  dans les rues d'Athènes!

Voici donc comment donner tout de même un air de fête à un square situé près d'un centre commercial. J'y suis allée pour acquérir un décodeur et une carte me permettant de voir par satellite tous les programmes de la TNT française. 
Je ne les trouvais pas forcément extraordinaires quand je vivais à Toulouse. Mais ils ont fini par me manquer...




Le thème de Noël a sûrement inspiré d'autres amis de 24 Heures Photo. Rendez-vous ici pour le savoir!


Dans ce petit square j'ai particulièrement apprécié le yucca garni de rubans et de menues décorations.




samedi 3 décembre 2016

Petite déco! - 24 Heures Photo 49


Même lorsque l'on vit au Sud, l'arrivée de décembre, l'approche de Noël aussi, réveillent en nous des images de froid et de neige... Je n'ai pas échappé à la règle et mes petites créations de ces dernbiers jours évoquent les rigueurs de l'hiver.
Voici un petit tableau confectionné à partir d'un cadre en bois (33 x 23 cm), d'une double serviette en papier, de pâtes à structure et de peintures acryliques.   
J'ai aussi  transformé dans la foulée le petit pot en plastique blanc de mon orchidée naine. Il a revêtu ses couleurs métallisées de fête!






Ce sera ma participation à "24 Heures Photo" (clic) 




Mon tableau traité en noir et blanc n'évoque-t-il pas un peu le style des gravures du 19e siècle? 




Par exemple cette gravure de Victor Cassien représentant le Dauphiné en hiver... (chez toi Patricia!)...


ou encore cette gravure d'Edward Whymper figurant les Alpes suisses?



Bonne deuxième semaine de l'Avent à tous!




samedi 19 novembre 2016

A la russe! "24 Heures Photo 48"


Cette semaine ce sera une photo venue de Russie... ou presque! J'ai eu la chance d'assister à l'une des deux représentations qu'a données à Athènes le ballet folklorique "Gzhel". C'est une troupe qui fut créée à la fin du siècle dernier à Moscou et qui depuis se produit partout dans le monde.

Ce fut un spectacle parfait, une belle évocation des diverses régions de Russie à travers des chorégraphies complètement échevelées ou plus graves. Les danseurs évoluaient avec un ensemble  parfait et avec une telle facilité apparente... Je n'ai toutefois pas pu m'empêcher de penser aux milliers d'heures de travail que cela représentait!

Comme il était interdit de filmer ou de prendre des photos (ce que je trouve normal), je ne peux vous faire partager mon bonheur d'avoir assisté à cette représentation. Mais j'en garderai le souvenir grâce à cette photo prise au moment du salut final. Malheureusement nous n'y voyons pas toute la troupe qui compte une soixantaine de danseurs. Je partage toutefois avec vous ce petit cliché souvenir qui sera ma participation à "24 Heures Photo".





Pour vous donner une petite idée du talent de cette belle troupe, voici une vidéo trouvée sur Youtube.




Et pour mon propre plaisir, et peut-être le votre, voici une chorégraphie que j'adore dans le folklore russe, celle des petits pas glissés. Ils donnent l'impression que les danseuses "flottent" sur scène. C'est un peu magique et l'on dit que la technique de ces pas est tenue secrète, que les danseuses ont interdiction de l'expliquer à quiconque, même à leur famille! Je n'ai pas trouvé cette de danse parmi les vidéos du ballet "Gzhel" sur Internet, alors que nous avons eu plusieurs tableaux avec ce type de pas lors de la représentation. Mais voici une vidéo d'une autre compagnie, l'ensemble folklorique Beriozka, pour un petit moment de rêve... N'oubliez surtout pas d'agrandir la vidéo!